Étude probante

ZONE ANOXIQUE OBSERVÉE DANS LE LAC WATERLOO

À la demande des Ami(e)s du bassin versant du lac Waterloo (ABVLW), l’OBV Yamaska a réalisé une étude évaluant le profil d’oxygène dissous du lac Waterloo. D’après des mesures relevées de juin à septembre 2018, à plusieurs points d’échantillonnage du lac, une zone anoxique a été repérée durant tout l’été. Sachant que c’est pendant les périodes d’anoxie (absence d’oxygène) qu’augmente la libération du phosphore dans les sédiments du lac, il est approprié de faire une telle étude pour agir sur la santé du lac.