Réseau de surveillance volontaire de lacs (RSVL) : État des lacs du bassin versant de la Yamaska

Réseau de surveillance volontaire de lacs
État des lacs du bassin versant de la Yamaska
Granby, 29 juin 2011 - Lundi dernier, le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP) a publié les données produites annuellement par le Réseau de surveillance volontaire des lacs (RSVL). Première en 2010, le lac Boivin de Granby se joint aux centaines de plans d'eau participants au programme.

 

Les résultats pour les lacs du bassin versant de la Yamaska
Parmi tous les lacs inscrits au Réseau de surveillance volontaire cette année, sept appartiennent au bassin versant de la Yamaska. Le tableau suivant donne un aperçu de l’évolution du statut trophique de ces lacs depuis 2004.

Cliquez ici pour connaître les méthodes de classification utilisées par le RSVL.

L’essentielle contribution des citoyens
Instauré en 2004, le RSVL mise chaque année sur la participation active des citoyens dans le suivi de la qualité des plans d’eau du Québec. C’est ainsi que pour chaque lac inscrit, ce sont très souvent des bénévoles qui recueillent les données qui permettent ensuite d’établir le niveau d’eutrophisation du plan d’eau (niveau de vieillissement ou statut trophique) et de suivre son évolution dans le temps.

Pour obtenir plus d’information sur le RSVL, on peut consulter le site web du MDDEP, ou encore télécharger le dépliant ci-dessous :