Un corridor de protection pour la Yamaska Nord

Sauvegarde des écosystèmes
Un corridor de protection pour la Yamaska Nord
Granby, le 12 octobre 2010 – La Fondation pour la sauvegarde des écosystèmes du territoire de la Haute-Yamaska (FSÉTHY) mène un projet visant à protéger un tronçon de six kilomètres entre le Parc National de la Yamaska à Roxton Pond et le Centre d’interprétation de la nature du lac Boivin (CINLB) à Granby.

 

Ce tronçon représente l’un des derniers segments riverains de la région encore à l’état naturel. Il offre un continuum d’habitats essentiels au maintien de la biodiversité à l’échelle régionale, tout en étant un lieu d’arrêt incontournable pour la sauvagine en migration.

La première étape du projet est actuellement en cours et vise à cartographier le corridor, à dresser le portait de la faune et de la flore et à déterminer les secteurs à inclure dans l’aire de protection. L’acquisition de ces connaissances a été confiée aux biologistes de Nature-Action Québec (NAQ) et a été rendue possible grâce à une aide financière de la Fondation de la Faune du Québec.

À la rencontre des propriétaires
En plus d’être situé sur 3 municipalités (Granby, Canton de Shefford et Roxton-Pond), le territoire inclut des terres cultivées, des résidences, des marécages et des boisés. Des membres bénévoles de la FSÉTHY ont déjà rencontré la soixantaine de propriétaires riverains afin d’expliquer la nature et les objectifs du projet de conservation.

De gauche à droite : Alain Mochon, François Leduc et Paul Sarrazin de la FSÉTHY; les résidents du corridor Jean-François Ostiguy et Dany Ménard; et Anne-Marie Robichaud de Nature-Action Québec (photo : OBV Yamaska)

Mise en valeur du corridor
Trois panneaux d’interprétation ont été installés cet automne. Ceux-ci portent sur la faune ailée et ses habitats, et mettent en valeur le système hydrographique du lac Boivin et son principal affluent, la rivière Yamaska Nord. L’initiative vise à sensibiliser la communauté à la richesse faunique et floristique de ce patrimoine naturel.

 

Un des panneaux d'interprétation installés cet automne (photo : FSÉTHY)

Pour plus d’information :
Alain MOCHON
Responsable du projet
FSÉTHY
mochon.alain@sympatico.ca