Étudier les eaux souterraines de fond en comble

Bassins versants de la Yamaska, du Richelieu et de la baie Missisquoi
Étudier les eaux souterraines de fond en comble
Granby,  le 12 juillet 2010 – Cet été, des scientifiques sillonnent les routes et les terres de la région afin de caractériser les eaux qui s’écoulent sous la surface.

 

Depuis plus d’un an, un projet d’envergure visant à mieux comprendre les eaux souterraines se déroule sur le territoire des bassins versants de la rivière Yamaska, de la rivière Richelieu et de la baie Missisquoi. L’équipe de réalisation, regroupant tous les paliers de gouvernement, des universités, des centres de recherche et des organismes de bassins versants, partageait tout récemment les fruits de la première phase des travaux et offrait une vitrine sur les méthodes novatrices utilisées.

 

Un exemple des travaux qui ont lieu cet été dans le bassin versant; (photo : OBV Yamaska)

« Par son approche et ses retombées, ce projet contribue au développement durable des ressources en eau souterraine en Montérégie et au Québec, explique M. René Lefebvre, coordonnateur du projet et professeur au Centre Eau Terre Environnement de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS-ETE). Il vise non seulement à affiner les connaissances sur les aquifères, mais aussi à doter la région des compétences et des infrastructures nécessaires pour assurer la gestion et la protection de la ressource à long terme. Il est donc essentiel de travailler avec les partenaires régionaux afin de répondre aux priorités régionales, mais aussi d'établir avec eux les bases d'une gouvernance collaborative des ressources en eau souterraine. »

 

S’échelonnant sur quatre ans, le Projet d’acquisition de connaissances sur les eaux souterraines de la Montérégie Est découle de l’engagement du gouvernement du Québec à caractériser les grands aquifères du sud du Québec. Le projet est financé en majeure partie par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs du Québec et il profite de la participation de nombreux partenaires régionaux et scientifiques.

 

 

Les partenaires du projet - voir liste détaillée (photo : OBV Yamaska)

 

Des levés sismiques et des sondages préliminaires ont déjà été réalisés à l’automne dernier dans plusieurs régions. Cet été, des travaux de terrain sont aussi prévus aux quatre coins de la zone d’étude, notamment différents types de levés géophysiques, des essais hydrauliques, des sondages et une campagne d’échantillonnage d'eau souterraine. Ces travaux viendront préciser les données déjà existantes sur la qualité et la quantité des eaux souterraines et permettront aux gestionnaires du territoire et de la ressource d’intégrer les nouvelles connaissances acquises à leurs projets et à leurs exercices de planification stratégique.

 

« L’eau est une ressource naturelle indispensable aux activités humaines, agricoles et industrielles; il est essentiel de prendre les moyens pour la conserver et la protéger […] Il est important de connaître la quantité et la qualité des eaux souterraines en Montérégie Est », a déclaré M. Arthur Fauteux, président de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Montérégie Est.

 

Tous les détails du projet sont disponibles dans la section Eaux souterraines.
 

 

Pour plus d'information :

Joshua Bleser
Chargé de projet, eaux souterraines
(450) 956-1164 poste 226
hydrogeo@obv-yamaska.qc.ca