Les sources de pollution

 

 La pollution peut être considérée comme une dégradation du milieu naturel par divers facteurs. La pollution de l'eau est la dégradation ou l'altération de l'eau qui rend son utilisation dangereuse pour la santé humaine, animale ou végétale. Il existe deux catégories de pollution, soit la pollution dite ponctuelle et la pollution dite diffuse. 

 

La pollution ponctuelle

La pollution ponctuelle (directe) est la pollution qui provient d'un point unique et identifiable, par exemple, l'effluent d'une usine. Ce type de pollution est le plus connu et souvent le plus polluant à court terme. Les émissions de ce type de pollution sont généralement beaucoup plus polluantes que celles produites par la pollution diffuse. Ce type de pollution à été fortement réduit au cours des dernières décennies. Plusieurs programmes gouvernementaux et lois ont été mis en place afin de diminuer les rejets polluants dans l'environnement.
On observe plusieurs sources de pollution ponctuelle :

Milieu agricole :

  • Épandage d'engrais directement dans les fossés
  • Déversement de purin ou de fumier sur le sol ou dans l'eau (fuite ou débordement)
  • Traverse de cours d'eau par les bêtes
  • Déjections animales dans les cours d'eau
  • Déversement de pesticides
  • Perte ou fuite d'huile et de gaz
  • Émanation des bâtiments

 

Milieu forestier :

  • Déversement de produits toxiques
  • Perte ou fuite d'huile et de gaz

 

Milieu industriel:

  • Déversement de produits toxiques
  • Rejet de produits toxiques dans les cours d'eau
  • Élimination de déchets toxiques
  • Perte ou fuite d'huile et de gaz
  • Émanation ponctuelle provenant des bâtiments
  • Dépotoir de résidus

 

Milieu récréotouristique:

  • Déversement de produits toxiques (ex. pesticides sur les terrains de golf)
  • Rejet sanitaire (toilettes sèches, absence ou défectuosité du traitement des eaux usées)

 

Milieu résidentiel :

  • Rejet de produits toxiques domestiques
  • Déversement de produits toxiques

 

Milieu urbain :

  • Perte ou fuite d'huile et de gaz
  • Rejet régulier et trop-plein de la station d'épuration
  • Débordement des canaux fluviaux
  • Débordement des égouts
  • Rejet des égouts
  • Rejet par les réseaux pluviaux
  • Lexiviat provenant des dépotoirs

 

La pollution diffuse:

La pollution diffuse (indirecte) est la pollution la plus répandue et, de nos jours, la plus néfaste. Ce type de pollution contamine l'air, le sol et l'eau sur de longues périodes. Généralement, il s'agit de petites doses répétées régulièrement et sur de grandes surfaces. Ce type de pollution est moins légiférée. Par exemple, la mauvaise gestion des sols en phosphore n'est légiférée que depuis 2002.

La pollution diffuse est plus difficile à contrôler que la pollution ponctuelle parce qu'elle est liée à une multitude de sources réparties sur l'ensemble du territoire (Bonn, 2003).

On observe plusieurs sources de pollution diffuse :

Milieu agricole : 

  • Épandage de pesticides
  • Épandage d'engrais (en trop grande concentration)
  • Érosion des sols
  • Émanation des épandages

 

Milieu forestier :

  • Érosion des sols
  • Transport de copeaux de bois
  • Épandage de pesticides
  • Épandage d'engrais (en trop grande concentration)

 

Milieu industriel :

  • Émanation de la machinerie
  • Érosion des sols
  • Érosion des sols lors de la construction de bâtiments et d'infrastructures

 

Milieu récréotouristique :

  • Activités nautiques à moteur, surtout les moteurs deux temps
  • Activités créant de fortes vagues érodant les berges
  • Épandage de pesticides
  • Épandage d'engrais (en trop grande concentration)

 

Milieu résidentiel :

  • Épandage de pesticides
  • Épandage d'engrais (en trop grande concentration)
  • Érosion des sols lors de la construction de bâtiments et d'infrastructures

 

Milieu urbain :

  • Érosion des sols lors de la construction de bâtiments et d'infrastructures
  • Épandage de pesticides
  • Épandage d'engrais (en trop grande concentration)
  • Entretien routier

 

Références :

  • Aloir, A.-N., Gravel, B. et Thibault, J.-C. (2002) Lutte à l'érosion sur les sites de construction ou de sol mis à nu : guide des bonnes pratiques environnementales. RAPPEL, Sherbrooke, 29 p.
     
  • Bonn, F. (2003) Écologie physique des bassins versants (GEO 400), chapitre 8 : Érosion et pollution diffuse. http://www.callisto.si.usherb.ca/%7Efbonn/PageFB/GEO400/Chap8/Chap8.html
     
  • Schreir, H., Hall, K., Brown, S., Lavkulich, L. and Zandbergen, P. (1999) Integrated watershed management. Institute for Ressources and Environment, University of British Columbia, CD-ROM.
     
  • Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (2003) En agriculture, la pollution prend deux formes… dans Action et engagement… pour une agriculture durable, http://www.agr.gouv.qc.ca/agriculturedurable/introduction.htm